Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 18:00

Lecteur, Lectrice,

 

 

Je te néglige en ce moment, je ne t'écris plus beaucoup de mots doux. Je t'ai donc laissé au terme d'un suspens haletant que tu heletais plus que ton chien un jour de grosse chaleur. C'est méchant de ma part. Parce que tu sais peut être que j'ai survécu aux 24h00 roller au Mans (sinon je serais pas là pour t'écrire, soyons logiques) mais tu sais pas comment j'y ai survécu (peut être que je tape avec mon gros orteil gauche, le seul qui aurait survécu ? On ne sait pas)

 

 

http://pistons3.free.fr/pont%20dunlop.JPG

 

18h47 : je marche difficilement. Ma tong Havaïanas a causé une ampoule sur mon pauvre petit pied droit. Méchante tong.

 

19h07 : j'arrive pour le dîner. Il y a des pâtes, ou des pâtes. Parce que on a un peu oublié le briquet pour allumer le gaz.

 

19h09 : miracle, il y a un briquet.

 

19h12 : je mange. Je me sens ravigorée.

 

21h02 : il est temps de s'y remettre, je reprends mes affaires et c'est l'heure d'y aller.

 

21:03 : je trouve pas ma frontale. Elle est neuve. Zut

 

21h07 : je trouve toujours pas ma frontale. On m'en prête une autre.

 

21h13 : re-départ pour le paddock. J'ai encore mal aux pieds.

 

21h32 : avec ma Lyonnaise péférée, on croise une vendeuse du stand RollerBlade. ils ont quasiment vendu tous les rollers qu'ils avaient apporté. Surtout les chers. Je suis : impressionnée.

 

21h45 : je suis obligée d'y aller ?

 

22h10 : apparemment, faut que j'y aille, ma copine s'étant sacrifiée pour partir la première (ça veut dire qu'elle fera 3 tours et pour cela, elle a mon admiration)

 

22h12 : ça se passe finalement beaucoup mieux. Je n'en suis pas à me dire que j'arrête mon boycott de Dunlop, mais je pense arriver à survivre.

 

http://passionnemans.free.fr/histoire/passerelle/passerelle_1924g.JPG

Dunlop, partenaire de vos souffrances depuis 1924.

 

22h47 : je finis mon tour, j'attends ma binôme et on rentre aux camp. En roller. Demain on roule à 7h00, ça laisse un peu de temps pour dormir.

 

23h13 : sur le chemin, on se fait traiter de folles par des coéquipières qui partent rouler. C'est pas de la folie. Juste de la flemme.

 

23h32 : je prends une douche solaire. Mais sans le tuyau, j'arrive pas à le trouver. Je suis bien contente d'avoir pensé à prendre un maillot de bain.

 

23h56 : je vais me coucher et sombre lentement en 30 secondes vers un sommeil plus proche du coma de fatigue que du sommeil. J'entends quelqu'un qui se glisse dans la tente à côté de moi. Ce n'est hélas pas un brun ténébreux pourvu d'une belle moquette de torse, ce n'est heureusement pas un allemand tout nu. C'est ma binôme préférée. Je savais qu'elle ne résisterait pas à mon charme, après toutes les avances que je lui ai faites.

 

03h21 : j'ai peur de pas me réveiller à temps. Mais bon là c'est un peu trop tôt.

 

03h22 : en plus, j'ai froid.

 

04h23 : je me re-réveille. C'est toujours pas l'heure.

 

05h51 : alea jacta est, c'est presque l'heure. J'ai tellement froid que je pourrais être un poisson pané sortant du freezer (mais pas un Crousti'bat, je suis pas assez forte pour ça)

 

06h07 : j'ai pas envie de manger, juste de vomir. Je trouve une banane, des barres Ovomaltine, des barres Gerblé à l'amande. Je les embarque dans mon maillot.

 

http://a6.idata.over-blog.com/499x374/0/18/35/24/pont_passerelle_1.jpg

 

 

Notre jeune et belle héroïne survivra-t-elle à la course ? Vous le saurez en lisant : Ze suite !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Colombe Vintage - dans blablatage
commenter cet article

commentaires

bertfromsang 14/07/2011 19:22



22 h 47: "j'attends mon binôme" amatrice de pennequin ?



Qui Sont Les Corn-Flakes ?

  • : Des jedis dans mes cornflakes
  • Des jedis dans mes cornflakes
  • : Le blog qui aime les jedis, Gaston Deferre et les petits déjeuners !
  • Contact

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Colombe Vintage sur Hellocoton

Où Sont Mes Corn Flakes ?

Précédemment