Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 18:00

Lecteur, lectrice

 

 

Je sais, je te néglige, tu attends toujours impatiamment la suite de mes merveilleuses avantures au Mans, tu te languis, tu n'en peux plus, toi tout ce que tu veux c'est ta dose de rolleritude.

 

 

Ben je suis désolée, lecteur, lectrice, mais je vais pas te causer roller aujourd'hui. Et oui, j'ai été absente, mais tu vois, là, j'avais des choses importantes dans mon agenda : les soldes, de l'achetage de birkenstock, du tricot (je t'en reparlerai). Moi, tu vois, j'ai une vie à faire rêver n'importe quel socialite sur cette planète.

 

 

J'ai acheté celles là pour finir :

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ-VdajzcdyR0d_oriAc2eAzkg4oCG0g-MK4-xjHTrt8bW03hOyAA&t=1

 

 

Mais j'avoue, j'ai bien failli craquer pour elles, là :

http://www.konsortium.fr/10000722-3719-large/birkenstock-madrid-leopard.jpg

 

Ce qui nous amène directement à notre sujet du jour (tu comprends pas encore le lien mais tu vas comprendre) : les 10 raisons pour lesquelles l'été, c'est trop de la balle.

 

1. Le temps de passage en cabine pour les soldes est optimisé

Pour les soldes d'hiver, tu portes : un Damart, 2 pulls, un manteau, une écharpe, un collant, un pantalon, des chaussettes, des bottes, un bonnet. Chaque essayage de vêtement est une lutte contre ces carcans qui t'enserrent. Tu te sens un peu comme une métaphore vivante de l'individu sous l'ère victorienne.

 

Temps de déshabillage-rhabillage : compter 20 bonnes minutes. Et autant pour tes petites camarades qui ont toutes eu la même idée que toi, à savoir poser une RTT le premier jour des soldes. Du coup tu finis par embarquer n'importe quoi une taille au-dessous (vues toutes les pelures que tu as, tu te dis que ta vraie taille est plus petite). Rendu chez toi, tu te rends compte que en fait tout est trop petit. Tu déprimes.

 

Si tu as la chance de passer en cabine, la vision de toi après de longues minutes de lutte avec ton collant, suant, tout rouge, te passe définitivement l'envie d'acheter. Tu déprimes.

 

L'été, tu portes : des Birksentock, une robe (ou un short un un t shirt, ça dépend tes positions en matière vestimentaire, et de quels chromosomes tu disposes).

 

Temps de passage en cabine : 1,30 min (tu as eu un souci avec le bouton de ta robe). Du coup tu rafles tout.

 

 

2. Les exigences sociétales en matière vestimentaires sont inversement proportionnelles au niveau du mercure

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRE_2BVjpOFl_fsdYkpMP8JErXCPuzL7P2kQONeyK2iF7qscadK&t=1Quand il fait froid, tu as un dress code au travail . Tu es censé être un minimum élégant. Seulement, chaque année à la même époque, tu te retrouves confronté à un phénomène curieux : à mesure que le niveau du mercure s'élève, les exigences de la société en matière d'élégance semblent s'abaisser.

 

Du coup, tu peux bien débarquer en Birk au bureau, même en Birk Léopard, ta collègue a confondu un cycliste avec un pantalon.

 

Ca marche aussi dehors. Le monde semble se peupler étrangement de créatures ressemblant étrangement à Donatella Versace. C'est  l'Effet cagole qui veut que, passé une trentaine de degrés à l'ombre, les ceintures "chaîne" avec des compensés ET un maquillage orange ne te paraissent plus si affreuses. Comme tu as de la retenue, toi tu évites. Du coup, même en sandale et maillot doré et rose pouffe, tu parais chic.

 

 

 

 

 

 

3. Les glaces

http://www.rhonealpes-tourisme.com/images/40191-1-rdv155-2.jpgToute l'année, tu évites de manger trop gras, trop sucré, trop salé. Sauf que là, tu as le droit de manger des glaces, pour la simple et bonne raison qu'il fait chaud. La vie est formidable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4. Les barbecues

ça se passe de commentaire non ? Tu as essayé de manger des merguez sur ton barbec par -12° ?

 

 

5. Un temps d'habillage le matin optimisé

Plus haut je te disais combien le temps d'habillage est compliqué en hiver. Ben en été tu divises ce temps par 2. Et si tu as la chance d'être en vacances, tu vis en maillot de bain, tu n'as donc pas besoin de te creuser la tête le matin sur l'accessoirisation de ton maillot (ou alors, tu es une cause perdue, même pour moi)

 

 

6. Une pause pipi optimisée

Tu vois le calvaire de la cabine d'essayage ? Ben si tu es une fille, tu la transposes. Aux toilettes

 

 

7. Une alimentation qui fait envie 

melon, cerises, tomates, concombres, pêches, abricots, myrtilles, pastèques, groseilles, cassis, framboises... Ca fait quand même plus envie que la soupe au chou et au poireau que tu mangeras tout l'hiver

 

 

8. Le beau temps

C'est prouvé scientifiquement, le beau temps dope le moral en stimulant la production de sérononine.

 

En plus comme il fait beau, tu dors moins, donc tu fais des soirées avec tes potes en Birk, tu fais des barbecues, tu es beau, tu es chaud, tu es heureux.

 

 

Et si tu aimes ça, tu fais des randonnées et des sorties de sport. Si tu n'aimes pas ça, tu es irrécupérable.

 

 

9. Glander sans culpabilité

"Il fait trop chaud pour..." au choix : travailler, aller au sport, faire autre chose que regarder la dernière saison de The Big Bang Theory en mangeant de la glace. L'été est une ode au poil dans la main, et ça ça nous change du productivisme à outrance du mois de septembre.

 

 

10. Porter des chapeaux et se prendre pour une star sans avoir l'air ridicule

http://img5.cherchons.com/marchand/www.chapellerie-traclet.com/hat/images/capeline-couture.jpgDans la vraie vie, si tu portes ça, tu as juste l'air ridicule. Miracle de l'été, si tu te le mets sur la tête, tu fais star de cinéma.

 

D'ailleurs, chaque année, les créateurs te ressortent le coup du tyle dolce vita. Ben t'as beau en avoir marre des fois, tu te rends compte que c'est quand même plus seyant que le look color block que tu as porté tout le rpintemps.

 

En plus, avec ton bronzage tu es carrément plus sexy. Oui, je sais, si on était sur un blog de beautisté je t'expliquerais en long, en large et en travers que le soleil c'est mal, que tu devrais rester à l'ombre planqué sous ton chapeau avec un indice de protection 100 (on ne sait jamais, des fois qu'un méchant rayon vienne te titiller la synhtèse de la vitamine D) et je te dirais combien c'est sexy de revenir avec le tein d'un mort-vivant en manque de sommeil et touché par l'anémie. Sauf qu'on est pas sur un blog de beautiste, alors tu me fais plaisir, tu attrappes de la crème solaire, tu t'exposes modérément mais tu t'exposes, et ensuite tu mets du vernis corail sur les ongles de tes pieds tous bronzés, ettu vois combien le bronzage, des fois, ça a du bon.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Colombe Vintage - dans blablatage
commenter cet article

commentaires

Andréa 13/07/2011 10:31



Oh là là Donatella Versace.


Je suis désolée mais son image m'a choquée


Elle  devrait éviter les UV pendant quelques temps pour ne pas ressembler a du parchemin d'ici quelques années .

Pour le sport ce n'est pas obligé dans faire dans le midi


Mais pour les barbecue difficile de passer a travers en ce moment




Tous les voisins s'y mettent et c'est le tapage assuré tous les soirs(mais c'est joyeux)


les sorbets sont peu caloriques .A consommer sans presque de modération


 


kisoussss



Andréa 13/07/2011 10:25



C'est tellement vrai !


Il est difficile de passer après des centaines de personnes pour trouver la bonne taille ou le bon coloris


mais apparemment tu ne  te débrouilles pas trop mal en fait...
Il est très sympa ton blog , je vais le mettre dans mes favoris


 


Kisous d'Andréa*___^



Colombe Vintage 15/07/2011 12:27



merci mama 



Qui Sont Les Corn-Flakes ?

  • : Des jedis dans mes cornflakes
  • Des jedis dans mes cornflakes
  • : Le blog qui aime les jedis, Gaston Deferre et les petits déjeuners !
  • Contact

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Colombe Vintage sur Hellocoton

Où Sont Mes Corn Flakes ?

Précédemment