Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 17:30

Lecteur, lectrice,

 

 

 

Cette année, ma maman fête un anniversaire important. N'insiste pas, lecteur, lectrice, je ne te dirai pas quel âge elle fête, ça se fait pas de donner l'âge d'une dame, et ma maman elle est toujours jeune, d'abord.

 

 

Comme des fois elle a des idées un peu farfelues, et que dans la vie elle supra aime le roller (ça va vite, surtout dans les descentes) (enfin les descentes plates je veux dire, rapport au fait qu'il y a des descentes sacrément descendantes, comme j'ai eu l'occasion de le constater), ben elle a décidé de monter une équipe pour les 24h00 roller au Mans.

 

 

Les 24h00 roller au Mans, lecteur, lectrice, c'est ça. Cette année ça se déroulait du samedi 25 16h00 au dimanche 26 à 16h00 aussi (dingue)

 

 

http://www.rollerenligne.com/images/articles/montee_dunlop_soleil_couchant_mans_2008.jpg

 

Photo honteusement piquée sur le site de Roller en ligne. Fais moi plaisir, va devenir leur membre bienfaiteur, ça te vaudra leur reconnaissance éternelle.

 

 

Pendant 24h00, tu fais des tous de piste sur la piste Bugatti au Mans (oui la même que pour les motos, enfin en partie, d'après ce que j'ai compris). Tu peux le faire en équipe tout seul ou à 2 si tu es malade (ou que tu n'as pas d'amis, ou que tu le fais avec ton cher et tendre et que tu veux divorcer par exemple), à 5 si tu es plus raisonnable, à 10 si tu as des amis. Le but du jeu étant de faire le plus de tours possible en 24h00.

 

 

Ma maman elle est très sociable alors elle a monté une équipe de 10. Pour ça, elle m'a honteusement exploité offert des rollers à Noël il y a 18 mois, embarqué une de mes soeurs (j'ai plein de soeurs alors je te dis pa "ma" soeur) en repérages l'an passé, contacté toutes ses copines, inoculé le virus du roller à une de ses soeurs à elle (pareil, ma maman, elle a plein de soeur, alors je dis pas "sa" soeur, engagé son gendre (qui cherchait à se faire bien voir), un copain d'un de ses neveux (qui cherchait je sais pas quoi encore vu le traitement qu'il a reçu ensuite), une nièce de ses copines et même nous a tous transformé en VRP de son équipe, du coup j'ai casté ma Lyonnaise préférée pour le faire (elle boit du Vacqueyras et glousse comme pas deux, c'est une fille formidable).

 

 

Bref, on était une équipe de choc, prêts à manger du bitume pendant de longues heures. Parce que nous on est comme ça.

 

 

Mais d'abord, il y avait de la route. Le Mans, c'est loin, c'est quand on y va qu'on s'en rend compte.

 

 

J-1, vendredi

 

16h12 : je fais ma valise. La météo annonce du très chaud alors je mets : un corsaire, un short court, un haut à manches longues, mon maillot, des chaussettes.

 

16h13 : où est mon haut à manches longues ?

 

16h27 : mon haut n'est pas là. Je décide de m'en passer.

 

17h15 : je suis prête, mon sac est fait, c'est le dépar, je pars de chez moi avec une coéquipière et on se retrouve tous au meeting point à 1h00 de route

 

17h20 : on attend un coéquipier

 

17h21 : en fait le coéquipierb est sur le chemin, on va le chercher

 

17h23 : je savais pas qu'une 206 ça pouvait contenir autant de matériel*

 

17h23 (toujours) : en fait il manque encore une personne. Ca va jamais tenir

 

17h30 : ça tient. On en a partout sur les genoux mais ça tient

 

18h26 : on arrive au meeting point (je te le dis en anglais pour faire style je dis des mots parce qu'on est une équipe de pros tu vois)

 

18h27 : on décore la ouature qui nous emmènera au Mans. C'est vrai que les noeuds en tulle rose et bordeaux (les couleurs de nos maillots), c'est l'iédal pour voyager en toute discrétion

 

18h32 : je savais pas qu'on pouvait mettre des noeuds en tulle à autant d'endroits. Dingue.

 

18h37 : ma soeur appelle, elle sera en retard, elle est à 1h00 de route. Nan en fait c'est une bonne blague. Elle est drôle ma soeur.

 

18h38 : tiens, mon haut à manches loçngues. Je l'embarque.

 

18h52 : toute l'équipe qui part de chez moi est là, on charge les 2 ouatures qui nous emmèneront au Mans

 

18h54 : ah ben finalement, on décharge, faut mettre les affaires autrement, on va faire 3 places dans une ouature, 5 places dans l'autre.

 

19h02 : c'est bon, c'est chargé, on part.

 

19h10 : on roule

 

19h12 : on roule

 

19h14 : on roule.

 

19h15 : c'est moi ou on s'ennuie ?

 

19h16 : On s'ennuie vraiment. Je fouille les CD de la ouature qu'est pas à moi. Ya : du Paolo Conte, Ray Charles, un album de Manu Chao et c'est à peu près tout. Ca va être long.

 

19h17 : je craque, je mets Paolo Conte.

 

20h30 : on roule. On a arrêté Paolo Conte.

 

20h47 : il commence à se fairer faim. Mais l'autre ouature file comme l'éclair.

 

20h51 : on rattrappe l'autre ouature. Maintenant c'est nous qu'on décide quand on s'arrête.

 

21h27 : on s'arrête. Y fait faim.

 

21h28 : on s'est peut être pas beaucoup entraînés, mais pour la bouffe ya de quoi tenir avec une équipe de 30 personnes.

 

21h28 : sur l'aire d'autoroute, ya un château gonflable. Ca compte pour une activité cardio ?

 

21h48 : on mange du clafoutis. Je suis entraînée dans un concours de crachat de noyaux de cerises par une coéquipière.

 

21h52 : ya des noyaux de cerise partout dans les buissons

 

21h59 : c'est pas tout ça, on a de la route

 

22h00 : c'est moi qui conduis la ouature !

 

22h01 : on roule

 

22h02 : on roule

 

22h15 : on roule toujours. Et on s'ennuie. Ya Manu Chao qui tourne, je crois qu'on touche le fond.

 

00h10 : on arrive en région parisienne. Je conduis en région parisienne. Je suis fière de moi.

 

00h22 : on change de conducteur, je suis crevée. Il fait un froid de gueux.

 

00h40 : arrivée au Mans. On cherche le camping

 

00h50 : où est le camping ?

 

00h52 : ah il est par là.

 

00h57 : arrivée au camping. Où est l'entrée N

 

00h59 : ah elle est par là.

 

1h01 : l'entré au camping c'est 10 euros par personne. On n'a pas assez de liquide. J'ai 10 euros pour moi mais c'est tout.

 

1h03 : dans mon haut à manches longues, je retrouve 5 euros. J'ai bien fait de le prendre.

 

1h04 : j'ai jamais vu autant de tentes.

 

1h05 : mince, ya pas trop de place.

 

1h07 : on cherche une place. Sur le chemin, des mecs bourrés nous crient "vive la mariée !". Rapport aux décos.

 

1h08 : Ya des type à roller. Genre 24h00 ça leur suffit pas, il faut qu'ils en fassent dès la veille (enfin techniquement on est le jour J mais techniquement là c'est la nuit, quand on dort)

 

1h18 : on trouve une place. Assez loin, mais sous les arbres.

 

1h23 : on décharge. Montage de tente.

 

1h24 : je suis bien contente d'avoir pris ma frontale. C'est pas mal pour monter une tente.

 

1h37 : on a tout monté. On a bien bossé. Quand j'étais petite, j'avais toujours l'impression que le montage de tente prenait des heures et nécessitait un énervement massif.

 

1h54 : les matelas sont gonflés.

 

2h01 : extinction des feux, c'est l'heure de dormir.

 

 

Nos héros vont-ils réussir à dormir ? Le camping est-il le bon camping ? Vous saurez la suite au prochain numéro !

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Colombe Vintage - dans blablatage
commenter cet article

commentaires

Qui Sont Les Corn-Flakes ?

  • : Des jedis dans mes cornflakes
  • Des jedis dans mes cornflakes
  • : Le blog qui aime les jedis, Gaston Deferre et les petits déjeuners !
  • Contact

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Colombe Vintage sur Hellocoton

Où Sont Mes Corn Flakes ?

Précédemment