Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 18:00

Lecteur, Lectrice,

 

 

Force m'est de constater une fois de plus que je te délaisse en ce moment. Je sais que maintenant que tu es un fan hardcore, la moindre de mes apparitions provoque en toi une émeute digne à celle provoquée par l'apparition de Justin Bieber ET Robert Pattinson en même temps devant une foule de préados, alors je désire t'épargner ce tourment de l'hystéritude dans le dedans de toi-même parce que après tu as de l'acné, des véllétités d'indépendance et tu fais rien qu'à organiser des débats pour dire des vérités profondes comme le fait que la peine de mort, c'est vraiment mal, ou que tuer des bébés chats, c'est méchant.

 

 

http://3.bp.blogspot.com/-v0lN_RWUGnw/Thgdm9gIlvI/AAAAAAAADE0/mcM0l62z7as/s1600/justin-bieber-2012.jpg

http://www.twilight-film.com/wp-content/uploads/2009/02/cheveux-robert-pattinson.jpg

Voilà, tu le sens le dedans de toi qui fait "Hiiiiiiiiiiiiiiii" maintenant ?

 

Bon, figure toi, lecteur, lectrice, que je suis allée chercher quelques vérités profondes à t'asséner d'un ton péremptoire (en plus des vérités sur la peine de mort et les bébés chats, je comprends bien qu'il faut t'éduquer, lecteur, lectrice) et que je me suis dit que en fait, dans la vie, peut être tu en avais marre que tout le monde te dise de faire ci ou ça, ou de pas le faire d'ailleurs (oui si ça te rappelle une chanson de Dutronc c'est normal) et que en fait ça, c'est la partie de quand tu étais petit que tu ne regrettes vraiment pas. Bon, maintenant, tu as peut être un patron qui te dit pas explicitement de te lever tous les matins pour venir travailler, mais tu le fais quand même parce que tu es un gentil lecteur (ou une gentille lectrice)

 

 

Mais je m'égare.

 

 

Ce que je voulais dire, lecteur, lectrice, c'est que des fois, il y a des trucs qu'on fait quand on est petit, et franchement, je trouve que c'est trop un carcan insoutenable que de devoir y renoncer plus tard parce que "ça se fait pas". Alors je te propose une revue des choses qu'on devrait pourvoir toujours faire une fois qu'on est adulte (même si on en convient, lecteur, lectrice, aller à l'école 6h00 par jour, se faire choisir sa tenue par sa maman et ne pas pouvoir faire un dîner à base de seulement des tartines de fromage ou de chocolat c'était super pénible) (oui, même enfant, j'avais déjà une grosse addiction au fromage. C'est la faute à mes gènes, ils sont nés dans un endroit fromageux)

 

La sieste

 

Bon, la sieste, c'est la tarte à la crème du truc qu'on fait quand on est petit, et même que en général on trouve ça vraiment trop injuste et on se jure que quand on sera grand, on ne fera plus jamais la sieste, jamais, contre nous de la tyrannie parentale, l'étendard doltoïsant est levé, et que quand on est grand on se rend compte que en fait, c'était pas si nul que ça en fait.

 

Certes.

 

N'empêche, la sieste, tu y penses tous les jours à 14h00, quand tu es en train de lamentablement piquer du nez, tous les jours, invariablement à la même heure, même quand tu as assez dormi, même quand tu as mangé ni trop ni trop peu, juste parce que c'est pas une question d'hygiène de vie mais de rythme biologique. Et là, tu regrettes.

 

Vaut aussi pour : se coucher tôt, avoir une hygiène de vie correcte et fournie par des assistants personnels dévoués même si faillibles (= tes parents)

 

 

Manger avec les doigts

 

Quand tu es petit, personne ne te dit que en fait, manger avec des couverts, c'est mieux. Enfin, si, on te le dit, mais tes parents harassés sont déjà contents que tu te débrouilles tout seul, alors si tu tu dois y mettre les mains, et t'en mettre jusqu'aux cheveux, ou point où on en est hein...

 

Du coup, tu t'en mets partout, en sortant de table tu es à peu près aussi propre qu'une tenue de rugby utilisée sur un terrain détrempé,  mais tu t'en moques, toi, tu es heureux (et puis quel formidable allié de régime, puisque la moitié de ce que tu manges va sur tes fringues, autour de ta bouche, tes cheveux, ton bavoir)

 

http://data.bloggif.com/distant/gallery/original/4/6/2/4/4264_cea4f.jpg

C'est nettement plus convivial non ?

 

Vaut aussi pour : peindre avec les doigts, patouiller dans la terre, se rouler par terre juste comme ça, boire au goulot comme les grands et s'en mettre partout

http://static2.dmcdn.net/static/video/499/350/10053994:jpeg_preview_large.jpg

c'est pas plus sympa la peinture aux doigts ?

 

Avoir des baskets qui courent vite

 

La classe à dallas, quand tu es petit, c'est d'avoir des chaussures qui courent très vite. Parce que quand tu es petit, c'est pas tes jambes qui courent, non, c'est tes chaussures. Et ça, quand même, c'est vraiment trop la classe. Et pis après, en général, pour courir, tu bats des bras dans l'air façon poisson en train de s'asphyxier, et tu as les jambes qui partent dans tous les sens. En un mot, tu es libre, tu es bien, tu es heureux.

 

Vaut aussi pour : avoir une jupe qui tourne bien et passer des heures à tourner sur toi même pour voir comment elle tourne bien (fais gaffe à mettre une culotte tout de même) (oui, c'est sexiste, dans nos sociétés, seules les filles y ont droit, c'est bien dommage, car le plaisir de la jupe qui tourne bien est assez inégalable)

 

 

Monter dans le caddy aux course

 

Quand tu es petit, tu peux monter dans le caddy, tu es installé dans le siège et tu surveilles tes parents en train de le remplir. Tu peux même les héler et montrer ton mécontentement en te mettant à hurler si tu es times qu'ils n'ont pas pris le bon paquet de céréales ou que en fait, tu veux une autre marque parce que le cadeau dans l'autre paquet est mieux. C'est formidable comme sensation et en plus, tu n'as même pas à te fatiguer à marcher dans les rayons. Et puis un caddy, ça rouuuuuule. Et quel plaisir de rouler tout de même.

 

http://guillot17.free.fr/partage/images/ado/pb.jpg

oui, je le reconnais, cette pub est un peu sexiste quand même

 

Crier (de joie, de colère, de bonheur)

 

Quand tu grandis, on t'apprend que crier, ça se fait pas, et peux à peux tu contrôles ton volume sonore.

 

Mais quand tu es petit, si tu es énervé, tu cries. Si tu convoites le jouet de la voisine et qu'elle veut pas te le donner, tu cries. Si tu es super heureux, tu le fais savoir... en criant. Si au contraire c'est le gros chagrin, tu cries.

 

En gros, d'abord, tu es beaucoup plus proche de tes émotions que les grands, et en plus tu les exprimes librement. Bref, tu es une psychothérapie réussie. Formidable non ?

 

Vaut aussi pour : rigoler de façon tout à fait impromptue et très fort, se rouler par terre au supermarché, chanter à tue tête, danser n'importe comment...

 

http://nsa07.casimages.com/img/2009/07/26//090726063806555923.jpg

tu peux même embêter ta grande soeur en dansant devant le miroir

 

 

Jouer

 

Quand tu es petit, tu joues. Avec tes gommes, avec tes crayons, avec un ballon, seul, ou avec un copain.

 

Quand tu es grand, tu fais rien qu'à faire des trucs pénibles comme lire des rapports très compliqués, des livres sans images, regarder des émissions avec plein de mots incompréhensibles de type "ihèssèff" ou "bouc lier fiscal" ou "démmocrassie" (celui là tu sais jamais bien l'écrire tellement il est compliqué) et c'est très pénible.

 

Alors, la prochaine fois que tu vas en réunion, tu prends tes styles et tu t'amuses à faire un pont par-dessus ton cahier, avec. Tu verras, ça passera beaucoup plus vite.

 

Vaut aussi pour : faire des expériences culinaires hasardeuses (manger des escargots crus avec la coquille), s'inventer un monde imaginaire.

 

 

Comme quoi, être petit, ça n'a pas que l'inconvénient des épinards pas bons de la cantine. Ca a du positif aussi.

 

 

Je remercie Petit Bateau pour toutes les pub sur leurs fringues et du coup l'enfance, sans qui cet article ne seraitpas aussi bon. Merci mon public, merci mes fans aussi.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Colombe Vintage - dans blablatage
commenter cet article

commentaires

Andréa 23/07/2011 08:37



J'adore


ils sont vraiment savoureux tes billets


Et je m'amuse bien en les relisant


 


gros bisous d'Andréa*



Qui Sont Les Corn-Flakes ?

  • : Des jedis dans mes cornflakes
  • Des jedis dans mes cornflakes
  • : Le blog qui aime les jedis, Gaston Deferre et les petits déjeuners !
  • Contact

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Colombe Vintage sur Hellocoton

Où Sont Mes Corn Flakes ?

Précédemment